Énergies renouvelables : l’Europe en passe d’atteindre ses objectifs pour 2020


Bien des efforts ont été fournis par l’Union européenne depuis la publication du premier état de l’union de l’énergie en novembre ! En effet, selon un rapport publié ce 1er février par la Commission, l’Europe serait aujourd’hui sur la bonne voie pour atteindre ses objectifs relatifs aux émissions de gaz à effet de serre, à l’efficacité énergétique et à la production d’électricité renouvelable à horizon 2020

L’Union européenne semble décidément plus que jamais impliquée dans sa transition énergétique !

Dans son deuxième rapport annuel sur l’état de l’union de l’énergie publié mercredi dernier, la Commission européenne indique en effet que « l’Europe est en passe d’atteindre ses objectifs pour 2020 en ce qui concerne les émissions de gaz à effet de serre, l’efficacité énergétique et la production d’énergie de sources renouvelables ».

« Maintenant qu’une grande partie des propositions législatives requises ont été présentées, 2017 devrait être l’année de la mise en œuvre », s’enthousiasme Maroš Šefčovič, vice-président chargé de l’union de l’union de l’énergie.

Des progrès remarquables mais à poursuivre

À l’inverse, 2016 a été consacrée à la concrétisation concrète du cadre stratégique de l’union de l’énergie, qui a notamment donné naissance au plan  »Une énergie propre pour tous les Européens ». Présentée le 30 novembre dernier, cette initiative propose une série de mesures visant à maintenir la compétitivité de l’UE sur le marché de l’énergie.

La Commission européenne indique également que l’Union « a déjà atteint son objectif pour 2020 en matière de consommation finale d’énergie. Il en va de même pour les émissions de gaz à effet de serre : en 2015, le niveau des émissions de gaz à effet de serre dans l’UE était inférieur de 22% au niveau de 1990. »

De plus, en 2014, 16% de la consommation finale brute d’énergie était tirée de sources renouvelables d’après la Commission. Cette dernière ambitionne par ailleurs de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre dues aux transports, afin qu’elles soient « inférieures d’au moins 60% à leur niveau de 1990 ».

« En dépit des incertitudes géopolitiques actuelles, l’Europe poursuit sa transition vers une énergie propre. […] Et les faits parlent d’eux-mêmes : les énergies de sources renouvelables sont aujourd’hui compétitives et parfois moins coûteuses que les combustibles fossiles, leur production emploie plus d’un million de personnes en Europe, attire davantage d’investissements […], et ont permis de réduire notre facture d’importation de combustibles fossiles de 16 milliards d’euros », énumère Miguel Arias Cañete, commissaire européen en charge de l’action pour le climat et de l’énergie.

« Il faut désormais redoubler d’efforts, alors que l’Europe œuvre avec ses partenaires pour prendre la tête de la course mondiale vers une économie plus durable et plus compétitive », conclut-il.

source:Batiweb

Posted in Actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *